Véronique Genest: «ma position en politique? Je suis un étron libre» (vidéo)

Le lapsus de la commissaire Lescaut a beaucoup amusé Alessandra Sublet et ses chroniqueurs. "J'aime bien, j'aime bien car je reprends des choses qui ont été dites sur moi, c'était une joke bien sûr", a tenté de se rattraper celle qui se présente comme candidate aux législatives.

A propos de la compatibilité de sa nouvelle vie politique avec la chaîne où elle officie, elle a expliqué : "Je ne suis pas député ! S'ils me demandent d'arrêter, il faudra bien arrêter "Julie Lescaut" un jour !", a-t-elle expliqué.

Véronique Genest sera suppléante de Jonathan-Simon Sellem, qui a annoncé lundi sa candidature dans la 8e circonscription des Français établis hors de France.