La Belgique devient plus attractive au plan touristique

Notre pays accuse toutefois le coup en terme de compétitivité des prix dans l’industrie du voyage et du tourisme. Le système de taxation et le prix du carburant pèsent sur le résultat.

La France, elle, a perdu sa troisième place et dégringole au 7e rang. Le trio de tête est composé de la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche. L’Espagne signe également une belle 4e place (+4 postes par rapport à 2011). Le top 10 est complété par le Royaume-Uni (5e), les Etats-Unis (6e), le Canada (8e), la Suède (9e) et Singapour qui maintient sa 10e place.

L’étude s’intéresse à la compétitivité de 140 pays. Ses auteurs relèvent que le secteur des voyages et du tourisme est resté «relativement résistant l’année dernière, en dépit de la mauvaise situation économique, caractérisée par une croissance fragile, des tensions macroéconomiques et un chômage élevé dans beaucoup de pays».

Globalement, les pays deviendront de plus en plus compétitifs en matière de tourisme, dans un monde où de plus en plus de personnes disposent de moyens pour prendre des vacances, estime encore le rapport du WEF.