Robert rit trop fort au goût de son voisin: il risque la prison

Les relations de voisinage sont parfois difficiles, comme en témoigne la mésaventure de Robert Schiavelli, racontée par le New York Post.

En effet, il a été convoqué par le tribunal à la suite d’une plainte d’un voisin… Il pourra être condamné à verser une amende de 500 dollars (385 €), ou encore à 30 jours de prison, parce qu’il riait trop fort au goût du voisin en question.

« Je ne savais pas que c'était un crime d'éclater de rire », a déclaré Robert au quotidien.

D’après sa mère chez laquelle il vit, Robert se voit souvent ridiculiser par ce même voisin. « Il essaie d'intimider Robert en le traitant d'attardé », a expliqué Suzanne Schiavelli. Des insultes auxquelles Robert répond par le rire. « Qu'êtes-vous supposé faire d'autre lorsque quelqu'un vous traite de débile ? » ajoute Robert.

Son avocat a estimé cette condamnation ridicule et, lui-même, a commenté : « Je ne savais pas que c’était un crime d’éclater de rire ».