Huit morts dont sept enfants dans l’incendie d’un bloc appartement en Allemagne

Le feu s’est déclaré vers 04h30 dimanche pour une raison encore inconnue. Selon la police, treize personnes vivaient dans ce complexe d’appartements.

La cause du sinistre n’a pas encore été déterminée mais la police a indiqué inspecter un four situé dans un appartement du premier étage d’un ancien atelier de cuir, dans la ville de Backnang, près de Stuttgart.

«Il n’y a aucun élément suggérant un incendie criminel ou un mobile xénophobe», a dit la police, précisant qu’une association d’échange culturel germano-turc avait ses locaux au rez-de-chaussée de l’immeuble.

Des centaines de pompiers ont lutté contre l’incendie, qui s’est déclaré tôt dimanche matin. Des images télévisées ont montré des flammes s’échappant des fenêtres et des nuages d’épaisse fumée tourbillonnant dans la nuit.

Les pompiers ont pu secourir trois personnes depuis un balcon. Elles ont été transportées à l’hôpital mais leurs jours ne sont pas en danger, selon un porte-parole de la police.

Selon le journal local Waiblinger Kreiszeitung, une fillette de 11 ans, la grand-mère de la famille et un oncle ont pu être sauvées à temps. Selon le quotidien Bild, la plus jeune des victimes décédées dans le sinistre n’avait que six mois.

A la mi-matinée, l’incendie était maîtrisé mais pas encore totalement éteint. Le vice-Premier ministre turc Bekir Bozdag a écrit sur son compte Twitter qu’il souhaitait que l’enquête ne laisse «pas de place au doute» sur la cause de l’incendie.