Environ 400 grammes de plastique retrouvés dans l’estomac du rorqual échoué à Nieuport

«De l’ordre de 400 grammes de sachets en plastique ont été retrouvés dans l’estomac du spécimen, causant une subobstruction vers le tube digestif, expliquant certainement la maigreur anormale de l’animal. Cette obstruction est a priori la cause de la mort de l’animal», a indiqué Thierry Jauniaux.

L’autopsie était importante car on possède peu d’informations sur ces baleines qui évoluent essentiellement en Atlantique Nord, a précisé M. Jauniaux.

Le petit rorqual d’environ 3,4 mètres avait été découvert dimanche sur une plage de Nieuport. Le mammifère était très jeune et très maigre. Il est probablement mort sur place. Ce type de baleine s’échoue rarement sur les plages. Il s’agit ici du quatrième cas depuis 1837.

Le squelette du rorqual sera conservé au département de Morphologie de l’université de Gand.

Plus d’infos dans les éditions de La Meuse de ce mardi ou via nos éditions numériques.