Tilff: braquage à la bijouterie Bens, tristement célèbre pour une attaque à mains armées mortelle en 2011, 2 mineurs arrêtés

Les malfaiteurs ont braqué le bijoutier mais celui-ci s’est défendu et a tiré un coup de feu en direction des assaillants, sans toutefois les atteindre.

Les malfrats, deux mineurs d’âge, ont rapidement été interceptés par les forces de l’ordre. Ils ont été mis à la disposition du parquet de la famille de Liège. Un complice, qui attendait à l’extérieur à bord d’une voiture, a pris la fuite à l’arrivée de la police. Le véhicule suspect a été retrouvé, abandonné, dans la région.

Ce n’est pas un braquage comme les autres, puisque cette bijouterie est aujourd’hui tristement célèbre à la suite de l’attaque à mains armées qui a coûté la vie à un jeune liégeois de 18 ans.

Rappelez-vous, le 2 novembre 2011, Jean-Claude Bens, papa du bijoutier Pierre Bens, était attaqué par deux individus cagoulés et armés. Alors qu’il rentrait à son domicile du Domaine de Crèvecoeur, à Méry, Jean-Claude Bens avait sorti son pistolet et fait feu sur ses deux assaillants. Jordy Makono (18) avait été tué sur le coup tandis que son complice Nzola Bayambudila (19) avait reçu une balle dans la main.

À l’époque, l’affaire avait fait grand bruit suite au décès du jeune braqueur et avait littéralement divisé la population. D’une part les personnes qui défendaient la réaction du bijoutier, et de l’autre, celles qui la dénonçaient et rendaient hommage à l’auteur victime, via des marches blanches organisées dans le centre-ville. Le complice du jeune braqueur avait écopé de 5 ans de prison suite à ce braquage.