Les supporters du Standard: "la direction cherche le conflit"

Le Standard n’a pas rassuré ses supporters en terminant la phase classique du championnat par une défaite contre Lokeren... à domicile. Une nouvelle fois, les supporters se sont fait entendre en huant les joueurs alors qu’ils avaient déjà, par le passé, pris pour cible le président du Standard.

Lundi, c’est le Standard qui réagissait en indiquant que ces sifflets « pouvaient décontenancer les jeunes joueurs ». Les supporters réagissent dans la DH/Les Sports. « Les chants et les fillets, ce n’était pas une consignes du groupe d’animation », pour le président des Ultras. S’il reconnait l’apport positif de Rednic, il cible toujours Duchatelet. « D’accord, ce sont les joueurs qui jouent mal mais le terrain est la résultante du travail de la direction. »

Son homologue du PHK lui emboite le pas toujours dans les colonnes du journal bruxellois. « Il n’y avait pas non plus beaucoup de dialogue non plus avec la précédente direction mais la nouvelle cherche le conflit. Chaque fois qu’on fait un pas de travers, on est sanctionné. »

Ces sanctions (à cause des fumigènes contre Genk et Mons) ont d’ailleurs un impact négatif sur les ventes de abonnements pour les playoffs. De plus, selon les supporters, Duchatelet investit plus dans l’extra-sportif que dans le sportif.« Il dépense son énergie et son argent pour faire un mini-Disney à Sclessin mais pas pour l’équipe », explique le président des Ultras.