Porc dans des spaghetti bolognaise: Carrefour redistribuera aux banques alimentaires les boîtes rappelées la semaine passée

C’est ce qu’a indiqué à l’agence Belga la grande surface, confirmant ainsi une information du site internet du Vif/L’Express.

A la suite d’un rapport de Test-Achats, Carrefour redoutait une possible présence d’ADN de porc alors que l’étiquetage mentionnait uniquement du boeuf. Il avait alors procédé au rappel du produit.

«Cela fait des années que nous collaborons (localement) avec les banques alimentaires pour redistribuer les produits consommables qui ne sont plus aptes à la vente», rappelle Carrefour Belgique.