Le footballeur Masuero condamné pour excès de vitesse et conduite en état d’ébriété

Le 14 décembre 2011, Masuero avait été flashé à 168 km/h sur l’E314 à Rotselaar (Brabant flamand). Un autre jour, il avait été retrouvé à 6h10 en état d’ébriété sur la bande d’arrêt d’urgence de l’E314 à Aerschot. Il revenait d’une fête à Louvain et voulait dormir un peu avant l’entraînement à Genk. Il affichait un taux d’alcool dans le sang de 1,26 pour mille.

Le tribunal correctionnel a estimé justifié les peines infligées par le tribunal de police, à savoir 21 jours de retrait de permis et une amende de 300 euros dont une partie avec sursis pour l’excès de vitesse, et deux mois et demi de retrait de permis pour conduite en état d’ivresse.

Le club de foot limbourgeois a également écopé d’une amende de 550 euros pour avoir accordé une voiture à une personne ne possédant pas de permis de conduire.