Saint-Gobain Sekurit Benelux à Auvelais: la direction annonce la fermeture de l’usine

Cette intention de fermeture fait suite à la profonde dégradation du marché automobile en Europe (chute des immatriculations de voitures neuves de 24% en cinq ans).

En Belgique particulièrement, des arrêts de lignes d’assemblage des constructeurs ont été récemment annoncés.

Le recul de la production automobile a pour conséquence une baisse additionnelle des volumes de l’usine d’Auvelais dont le chiffre d’affaires a diminué de 60% depuis 2006, aggravant sa situation financière déjà fortement déficitaire.

Les efforts continus de la direction et du personnel afin de s’ajuster à la situation et d’améliorer la performance industrielle se révèlent malheureusement insuffisants pour permettre le maintien de l’activité du site.

Le projet de fermeture entraînerait le licenciement des 263 salariés de l’usine.

La direction entreprend dès à présent – avec les partenaires sociaux – la procédure d’information et de consultation prévue par la loi Renault, dans le respect de chacun, et dans un esprit constructif et de dialogue.

« Nous sommes pleinement conscients de l’émotion que cette annonce suscite pour notre personnel et leur famille, et des questions qu’elle soulève, affirme Christine Vander Heyden, Directrice des Ressources Humaines de Saint-Gobain pour la Belgique et le Luxembourg. « Si cette intention se confirme, nous conduirons le processus de manière socialement responsable et respectueuse, et nous comptons sur les représentants du personnel pour mener un dialogue efficace, dans un climat d’ouverture et de transparence ».