Exclusif: voici la photo de Hakim Benladghem, le terroriste abattu sur l’autoroute A8 qui voulait tuer des policiers

Peu après qu’il soit abattu par la police, le long de l’autoroute, le quartier où il habitait à Anderlecht était bouclé. On le soupçonnait d’avoir piégé son appartement de la rue de la Courtoisie. Les démineurs ont mis plusieurs heures à neutraliser toutes les armes et les explosifs qu’il possédait chez lui. Tout comme Mohamed Merah.

Le 21 mars, ce Français d’origine algérienne, avait braqué un restaurant d’Anderlecht. Pas pour de l’argent mais pour des armes que le propriétaire possédait en grand nombre.

Par le passé, il avait aussi proféré des menaces à l’égard de policiers. Il voulait tuer des policiers.

Il ne faisait toutefois pas partie d’un mouvement terroriste mais était considéré comme un électron libre. Là encore, comme Mohamed Merah.