Dour: une maraîchère condamnée à 6 mois de prison pour avoir arraché des patates génétiquement modifiées va en opposition

Prévue le 2 avril, la suite du procès dit des «11 de Wetteren» vient d’être reportée de quelques jours.

Âgée de 30 ans, la Douroise Marie Smekens fait partie des 11 inculpés. Condamnée par le tribunal de 1ère instance de Termonde à 6 mois de prison ferme pour avoir fauché des patates génétiquement modifiées en Flandre (le 29 mai 2011 à Wetteren), elle connaîtra mardi la date à laquelle elle fera opposition.

Confiante, elle ne regrette pas ses actes. « L’action menée par le Field Liberation Movement était non violente. Je n’ai pas de craintes car je suis soutenue par de nombreuses personnes. Pour couvrir nos frais d’avocat, nous avons lancé une bière nommée La Faucheuse et elle se vend très bien. »

Retrouvez notre dossier complet ainsi que l’interview de Marie dans l’édition de ce vendredi.