Football (Prom D): Aywaille reçoit Namur avec la 2e place pour enjeu

Aywaille, c’est un peu comme le Sud de la France... Pas de stress inutile, on profite de la vie... Et ça marche. Sans rentrer dans des considérations tactiques incompréhensibles pour le commun des mortels, Alain Bettagno a su faire passer son message. Dimanche, il espère que ses troupes afficheront leur meilleur visage : « On se rapproche tout doucement de la fin de saison et à chaque match nous avons l’occasion de faire une bonne opération dans l’optique d’une qualification pour le tour final. Et je dois bien vous avouer que plus on s’en rapproche, plus on en a envie, mes joueurs le méritent amplement. »

Avant tout, il faut écarter Namur qui, s’il semble quelque peu en difficultés reste un adversaire de haut niveau : « C’est une excellente équipe » confirme Alain Bettagno, « c’est vrai qu’elle éprouve quelques difficultés à s’imposer pour le moment mais elle regorge tout de même de qualités. Ce qui m’ennuie, c’est qu’outre mes deux joueurs suspendus, Averna et Diallo sont incertains. Comme je n’ai pas un noyau XXL, cela risque de poser quelques soucis. Au complet, je pense pouvoir affirmer que nous pouvons battre n’importe qui mais là, cela devient compliqué. Sans compter que j’ai encore un paquet de joueurs à deux cartes et au vu du calendrier délicat qui nous attend, c’est embêtant ! »