La famille d’un jeune Belge parti combattre en Syrie dépose plainte contre X et soutient le Vlaams Belang

La famille espère faire condamner les personnes responsables de l’endoctrinement du jeune homme, qui n’a plus donné signe de vie depuis des mois, a expliqué sa tante, Ingrid De Mulder. La plainte se fonde d’une part sur la loi interdisant les milices privées et de l’autre sur un traité international relatif aux mercenaires.

La démarche est aussi politique. La famille assure vouloir éviter à d’autres de connaître cette situation. «Nous n’étions pas contre la conversion de Brian à l’islam, mais il s’agissait en fait d’un foyer de radicalisme. Le danger est plus grand que le public le croit», a affirmé Ingrid de Mulder.

La famille souscrit aux mesures proposés par Filip De Winter pour lutter contre l’endoctrinement, comme la fermeture de mosquées où sont véhiculées des idées extrémistes, l’expulsion des leaders radicaux et l’accompagnement des jeunes.