Novak Djokovic en pleurs devant un journaliste

Après la joie d’une belle qualification pour les demi-finales de la Coupe Davis, Novak Djokovic a laissé couler les larmes du stress, de la douleur et peut-être aussi de l’inquiétude en conférence de presse. Car le Serbe n’a pas hésité à poursuivre son match contre Sam Querrey, à Boise, malgré une cheville droite tordue dès le troisième jeu.

À force de courage, il a offert, 2h30 plus tard, le point de la qualif à son pays. Mais à quel prix? Le premier bilan médical parle d’un «traumatisme sérieux». Voici les images de la conférence de presse ainsi que de la rencontre où il s’est blessé. Le ralenti des images est impressionnant.