La reine Fabiola n’a pas encore effectué les démarches pour dissoudre sa fondation

Cette information donnée par le journal De Tijd est confirmée par l’avocat de la veuve du Roi Baudouin.

Le 25 janvier dernier, la reine Fabiola envoyait un communiqué adressé à ses «  chers compatriotes ». La Reine y disait regretter que la fondation ait suscité «  des incompréhensions et des réactions si négatives. J’en suis profondément atteinte », ajoutait-elle. La reine Fabiola avait encore indiqué qu’elle n’a jamais eu l’intention de financer sa fondation avec des fonds provenant de sa dotation, mais avec des biens reçus en héritage de sa famille.

Elle avait alors décidé de renoncer à sa fondation «  Fons Pereos » et de demander sa dissolution. Mais, trois mois plus tard, rien n’a encore été entrepris.

«  Le processus est assez lent car le conseil d’administration de la fondation n’a pas encore pris la décision de la dissolution », a commenté l’avocat de Fabiola, Jean Van Rossum. Il espère que la dissolution pourra être effective avant les vacances judiciaires du mois de juillet.

Du côté des experts, on estime que cela prend trop de temps. Pour Thierry Afschrift, avocat fiscaliste, «  tout peut être réglé en une semaine. Il suffit pour cela que les administrateurs se mettent d’accord et se rendent ensuite chez le notaire avec leur décision », conclut-il.