En panne, les panneaux électroniques de Charleroi de vieilles publicités

Ces appareils aujourd’hui défectueux ont été « offerts » par la firme privée JCDecaux il y a une vingtaine d’années à la Ville. Il y en avait cinq, il n’en reste plus que deux rescapés : l’un place Buisset en face de la Gare du Sud, l’autre rue Neuve.

« Ces derniers temps, ils ne cessent de tomber en pann e », assure Catherine Coquette, du service presse de la ville de Charleroi. « Depuis plus d’un mois, nous n’y avons plus du tout accès : impossible de changer les annonces. Nous avons contacté à plusieurs reprises JCDecaux qui doit pallier au problème technique. »

« Faux », dit Jérôme Blanchevoye, porte-parole de la société privée d’affichage. « L’administration a perdu la connexion avec ses panneaux depuis le changement d’adresse du service concerné, ce n’est absolument pas de notre ressort. »

En panne, incontrôlable, pas à jour… Peut-être serait-il temps de s’en séparer ?

Retrouvez l’ensemble de cet article dans La Nouvelle Gazette de Charleroi de ce vendredi 12 avril.