Gino Russo pourrait faire de la politique et... rejoindre le PTB

« Il faut un mouvement nouveau pour porter des valeurs de partage. Trop souvent en Belgique, on se cantonne dans les partis traditionnels. »

L’homme qui a fait toute sa carrière à Cockerill et qui est aussi délégué syndical au SETCA, n’a plus confiance dans le PS et Écolo pour incarner les valeurs de la gauche. Et on l’a vu souvent aux côtés de Raoul Hedebouw, le porte-parole du PTB, que ce soit lors de manifestations ou sur les plateaux de débats télévisés. Le PTB ne cache d’ailleurs pas qu’il y serait accueilli à bras ouverts.

Aujourd’hui, il ne s’est pas encore affilié. Mais si la Région wallonne laisse tomber la sidérurgie, il pourrait alors s’engager…

À lire dans la Meuse de ce samedi 13 avril.