Foot (P1 Hainaut): Binche, Solre et Châtelet entament le sprint final pour décrocher le titre (ce dimanche, 15h)

Binche, Solre ou Châtelet, l’un de ses trois clubs devrait être couronné champion prochainement. Reste à savoir qui prendra le meilleur sur les deux autres. Sergio la Valle, le T2 de Ransart, Antonio Maraschiello, ex-coach de la JS Turque, Frédéric Cicero, T2 de Manage et Rudi Navez, ex-coach de Beaumont, livrent leur analyse secteur par secteur.

1. La défense : Binche et Châtelet

Sergio La Valle : avantage Binche. « J’aime bien la défense de Binche. Avec Ozturk et Piérard, il y a de l’expérience. »

Antonio Maraschiello : avantage Châtelet. « Avec Van Buyten et Dufour, les Loups disposent d’une belle assise défensive. J’estime que l’axe central de Binche se retourne plus difficilement. »

Rudi Navez : avantage Binche. « Ce club a un gardien d’expérience, un axe central très complémentaire et des flancs qui ont acquis des automatismes depuis de nombreux mois. L’équilibre est parfait. »

Frédéric Cicero : avantage Châtelet. « Cette équipe a des joueurs d’expérience dans ce compartiment. C’est complet, vif sur l’homme, grand et la relance des défenseurs est propre. »

2. Le milieu : Binche et Châtelet

S.L. : avantage Châtelet. « Châtelet ne manque pas de qualités. Avec un gars comme Samir Derraz, c’est du costaud. Binche n’est pas en reste avec Di Nolfo qui peut toujours faire la différence. »

A.M. : avantage Châtelet. « Les Loups disposent de bons travailleurs avec Derraz et Bonnejonne. Sans oublier un jeune comme Aymeric Thibaut qui sait amener le danger. »

R.N. : avantage Binche. « C’est un entrejeu très solide avec Geers qui a joué en Nationale et Di Nolfo qui peut décanter une situation à tout moment. Solre peut compter sur Dell Aria, mais il est trop seul. »

F.C. : avantage Binche. « Les joueurs présents sont assez complets avec Geers et Di Nolfo. Le tout avec de la technique et du physique avec Gianforte et Delplanque. C’est le milieu le plus redoutable et le plus complet de la série. »

3. L’attaque : plébiscite pour Solre

S.L. : avantage Solre. « Les Tuniques Bleues disposent de l’attaque la plus percutante. Ruffin – Meerpoel, c’est du lourd. Même s’ils sont tous les deux rapides, ils se complètent bien. »

A.M. : avantage Solre. « Les hommes de Michel Di Giugno marquent plus facilement. Même s’il est moins efficace, Ruffin apporte son expérience et son charisme. »

R.N. : avantage Solre. « Cette équipe concrétise facilement à l’image d’un Ruffin qui est un vieux roublard. En plus, Meerpoel fait souvent la différence à ses côtés. »

F.C. : avantage Solre. « Meerpoel et Decoster apportent de la vivacité et de l’énergie et savent servir ce diable de Ruffin qui est très réaliste devant le but. Tout le monde aimerait l’avoir dans son équipe. »