Basket (D1): les Pepins, atomisés par Anvers, ont établi... un nouveau record du plus petit nombre de points inscrits

Anvers 82

Verviers-Pepinster 42 QT: 22-7, 25-8, 21-6, 14-21

Anvers: 22/43 à 2, 7/24 à 3, 17/24 aux l.f., 41 reb., 22 f., 17 ass.

MOORS 5-3, DRIESEN 0-0, Biggs 0-4, HOPKINS 8-9, Black 5-3, Donkor 8-3, De Zeeuw 5-4 MWEMA 9-6, Rademakers 0-0, Love 4-4, Rojas.

Verviers-Pepinster: 14/35 à 2, 1/17 à 3, 11/21 aux l.f., 36 reb., 25 f., 8 ass. 5 fautes : Tubak (78-32)

Ferguson 4-10, Ivanovic 0-0, LEMAIRE 0-2, Maio 0-0, Tshomba, MORAY 2-2, MORIS 5-2, PENNINCK 2-1, LAMBERMONT 0-0, Zakharov 0-8, Tubak 2-2.

Arbitres: MM. Beck, Sempels, Van Hoye.

« On s’fait ch… » A 31-7, la quarantaine de supporters pepins qui avait fait le déplacement à Anvers a adopté les chants du football. Et crié son ras le bol face à une prestation pepine qui était malheureusement proche du zéro.

Après un début de match dénué de bonnes actions dans les deux camps, Verviers-Pepinster allait mener 2-4 grâce à quatre points de Moris. Mais une bombe de Moors actionnait le réveil des Anversois qui, sans être transcendants, alignaient un 12-0.

Mwema et Donkor se mettaient ensuite en évidence derrière la ligne des trois points et Verviers-Pepinster concédait déjà quinze points de retard à la fin du premier quart temps (22-7).

La suite était plus pénible encore puisque les Pepins allaient rester plus de sept minutes sans marquer. Et quand Moray stoppait le silence offensif des siens, c’était pour faire 40-9. Le match était évidemment plié depuis longtemps… Même si l’équipe de Trajkovic «équilibrait» les échanges en vue du repos sifflé à 47-15.

« On veut du basket », scandaient les supporters pepins à la rentrée aux vestiaires avant d’interpeller le coach Trajkovic au retour de ceux-ci. Le Serbe n’entamait pas de dialogue et ses joueurs commençaient une nouvelle période de mutisme de 5’40! Deux dunks de Ferguson approchaientt les Pepins de la barre des vingt points à 62-19 après un 15-0 local.

A 68-21 à la 30e, Verviers-Pepinster était désormais en lice pour battre le record du plus petit nombre de points marqués en un match. Un record détenu par Mons lors d’un match perdu 56-49 à… Anvers.

Mais les Pepins ont pris l’habitude de bien terminer leur match. Ils « allégeaient » un peu la note à 72-30 alors que les supporters verviétois entonnaient un « waar is de feestje » applaudi par la lottoarena.

Mais Anvers remettait une couche pour décrocher un quatorzième succès et rester dans la roue de Mons et Alost pour la 3e place.

Les Pepins, malgré 21 points dans le quatrième quart, ont désormais fixé le record du plus petit nombre de points marqués en un match à 42. Triste...