Un Belge se trouvait à bord de l’avion qui s’est crashé samedi à Bali

La boîte noire contenant les données du vol a déjà pu être récupérée, tandis que celle contenant les discussions dans et avec le cockpit n’a pas encore été retrouvée, indique le site Vivanews.com.

Selon le porte-parole du ministère des Transports, les enquêteurs vont à présent interroger le pilote et le co-pilote indonésiens. La police a par ailleurs effectué des tests d’alcoolémie et de drogues, qui se sont avérés négatifs.

Tous les passagers et les sept membres d’équipage ont survécu au crash. Quelques passagers ont néanmoins été légèrement blessés. Sept d’entre eux se trouvent toujours à l’hôpital.

Quatre ressortissants étrangers figuraient parmi les passagers: un Belge, un Français et deux Singapouriens.

La jeune compagnie indonésienne Lion Air, qui n’a que treize ans d’existence, est interdite de vol en Union européenne et aux Etats-Unis.