Mortelles avalanches dans les Alpes françaises et suisses: bilan 7 morts

Trois skieurs de randonnée sont décédés à la suite d’une avalanche dimanche matin sur le sommet de la Dent Parrachée, dans le massif de la Vanoise, à 3.600 mètres d’altitude, emportant au total six skieurs de randonnée, dont un guide de haute montagne et trois de ses clients, a indiqué la police.

Samedi après-midi, un skieur de randonnée de 60 ans a également été tué dans une avalanche dans le Champsaur (sud-est) à environ 2.000 mètres d’altitude.

Dimanche, le risque d’avalanche dans le département de la Savoie (sud-est) était évalué à 3 sur une échelle de 5, soit «marqué», sur les faces sud exposées au soleil, a indiqué la préfecture. La Savoie a été placée en vigilance orange pour la journée de lundi (risque de 4 sur 5).

Trois skieurs et randonneurs ont perdu la vie en trois jours dans les Alpes suisses, dans le canton du Valais, en raison du redoux, qui provoque des avalanches. Selon la police cantonale, un Suisse a perdu la vie dimanche, près de Fiesch, un Allemand samedi au Cervin et un Autrichien vendredi, à Fiesch également.

Le Suisse faisait partie d’un groupe de randonneurs, qui avait gravi le Trugberg (3.880 m) et qui était en train de redescendre. Le premier skieur du groupe, âgé de 47 ans, a été emporté par une avalanche. Le malheureux a été retrouvé sans vie par ses coéquipiers, enseveli sous 1,20 m de neige.

Samedi, un Allemand de 33 ans a perdu la vie au Cervin. Il faisait partie d’un groupe de trois alpinistes en mission de reconnaissance, car ils voulaient escalader le Cervin dimanche. Alors qu’ils se trouvaient sur une arête, une plaque de neige s’est décrochée et a emporté l’un des alpinistes sur 200 mètres, le faisant chuter d’une falaise. Ses deux camarades ont pu se retenir avec leur piolet. L’alpiniste est décédé sur les lieux.

Enfin, vendredi matin, sept randonneurs à ski ont été ensevelis par une avalanche au col du Grünhornlücke, au-dessus de Fiesch. Un des randonneurs, un Autrichien gravement blessé, a succombé à ses blessures à l’hôpital.