Un Amstaff à l’assaut à Virton: condamnation de la fille du propriétaire

Le 25 janvier 2012, cette Virtonaise de 33 ans avait laissé ce chien en liberté alors qu’elle se promenait dans la capitale de la Gaume. Ni très malin, ni autorisé. L’Amstaff en a profité pour attaquer, aussi subitement que violemment, un autre chien qui, lui, était tenu en laisse par sa propriétaire. Cette dernière avait été assez fortement mordue et blessée par le molosse en voulant protéger son animal.

Pour la substitut du procureur du Roi d’Arlon, Sarah Pollet, on était passé à deux doigts du pire dans cette affaire.

Elle avait dès lors requis six à huit mois d’emprisonnement et une amende à l’encontre de la prévenue, qui ne s’était pas présentée à l’audience, ainsi que la confiscation de son animal.

Si la juge Renson-Salme a condamné la prévenue, elle a toutefois décidé de ne pas confisquer l’animal.

Son véritable propriétaire étant le père de l’inculpée, elle ne pouvait en effet décider de lui retirer. La substitut Pollet peut cependant toujours décider de faire euthanasier la bête.

Plus de détails dans La Meuse Luxembourg de ce mardi.