Havré: l’école libre Saint-Joseph saccagée de fond en comble par des vandales

Dans la nuit de lundi à mardi, des vandales ont saccagé les quatre classes maternelles de l’école libre Saint-Joseph d’Havré, n’hésitant pas à uriner et déféquer sur place.

En arrivant ce mardi dans leur école, les enfants âgées de deux ans et demi à 5 ans n’ont pas trop compris pourquoi leurs dessins, leurs travaux et même tout le mobilier étaient couverts de peinture.

Attristé par ces événements, le directeur a surtout voulu souligner la solidarité qui s’est directement mise en place dans l’école. Institutrices, parents d’élèves, compagnons ou membres du personnel en congé : tout le monde a mis la main à la pâte afin de réparer les dégâts.

Les cours ont été suspendus temporairement ce mardi et une puéricultrice s’est occupée des enfants qui ne pouvaient pas être récupérés dans la journée. « Les cours devraient logiquement reprendre demain », a rassuré le directeur Vincent Crépin.