Stress, manque de soutien de la direction, attitude des élèves: ce qui pousse les profs à abandonner le métier

L’enquête, réalisée en ligne par la CSC, est rapportée vendredi par le journal Le Soir.

Quelle sont les raisons de cette fuite ? En début de carrière les professeurs évoquent les difficultés liées à l’entrée dans le métier, avec en premier lieu les emplois instables et précaires, mais aussi le travail de préparation trop lourd, l’imprécision des consignes et programmes, le manque d’outils pédagogiques, l’attitude des élèves, ... Ils évoquent également la formation défaillante, les salaires qui ne sont pas versés à temps, l’impossibilité de trouver un temps plein, etc.

Les professeurs les plus âgés évoquent davantage des difficultés d’ordre pédagogiques et les plus jeunes des problèmes fonctionnels (instabilité de l’emploi, attitude des élèves).

Le stress arrive en tête des raisons qui ont poussé les professeurs à quitter le métier, suivi par l’attitude des directions d’école, l’attitude des élèves et la difficulté et lourdeur de la tâche.