Suivez Liège - Bastogne - Liège en direct: Gilbert veut réaliser un nouveau rêve (LIVE à 10h30)

Philippe Gilbert avait deux rêves dans sa carrière de classicman: gagner Liège-Bastogne-Liège, sa classique de prédilection, celle qu’il admirait depuis sa plus tendre enfance dans les rues remoucastriennes et sur les pentes de La Redoute; et porter le maillot arc-en-ciel de champion du monde. Le voici ce week-end, à Liège, avec la tunique irisée et sur une Doyenne qu’il a déjà conquise en 2011. Le rêve est devenu réalité pour le n°1 belge.

Philippe Gilbert a donc dû se construire de nouveaux rêves pour parfaire une carrière déjà teintée de victoires exceptionnelles. Parmi ceux-ci, un lui tient particulièrement à coeur cette année: lever les bras sur Liège-Bastogne-Liège, avec le maillot arc-en-ciel sur les épaules. Il a donc préparé tout son printemps en vue de ce seul objectif. Il a même évité un passage par le Tour des Flandres, trop froid selon lui, pour préférer les pentes plus «ardennaises» du Tour du Pays Basque. Un changement de programme judicieux? Il ne pourra le confirmer que ce dimanche, entre Liège et Ans.

Car, contrairement à son succès en 2011, Gilbert ne sera pas l’unique favori de la Doyenne. Ses résultats sur l’Amstel Gold Race (5e) et la Flèche Wallonne (15e) ne l’aident évidemment pas à se placer en tête des listes des bookmakers. Lui-même le confirme: «Beaucoup de coureurs sont de même niveau, personne n’écrase la concurrence.»

Sur un parcours remanié et considéré comme plus aisé avec le remplacement de la côte de la Roche-aux-Faucons par la côte de Colonster, les leaders annoncés devront encore plus compter sur des équipiers de fer.