Des coupes budgétaires créent des retards dans les aéroports américains

Les vols au départ de certains aéroports américains affichaient des retards importants lundi, en raison des coupes budgétaires automatiques entrées en vigueur dans le pays, qui ont contraint l’autorité fédérale de l’aviation à commencer à mettre en congés des salariés. Les retards, qui ont tendance à aller en augmentant, sont dus à des mesures de «rétention aux portes et délais de circulation sur le tarmac». Selon une source sectorielle, des retards ont commencé à se faire sentir dans les aéroports américains depuis dimanche, où ils ont atteint jusqu’à trois heures dans la soirée à Los Angeles, en raison des coupes automatiques mises en œuvre dans le budget fédéral pour réduire les déficits.