Nabilla: «On m’a souvent proposé d’être escort-girl, mais j’ai refusé»

Face à ces « révélations », l’article fait parler Nabilla.

Une copine : « Elle avait 16 ans la première fois que son nez a été retouché. Sa mère nous a dit qu’elle s’était fait opérer parce qu’elle avait une déviation de la cloison nasale, mais on s’est douté que ce n’était pas ça »

- Nabilla : « Je n’ai fait refaire que mes seins. Mais évidemment si on montre des photos de moi à 12 et à 20 ans il y a une différence. Comme pour n’importe qui ».

Une copine : « «Elle nous disait sans honte qu’elle avait des relations tarifiées ».

- Nabilla: « Tout est faux. Je ne comprends pas. On me l’a souvent proposé mais je n’ai jamais accepté. Cela me répugne. Mais surtout si vraiment j’avais été escort, pourquoi aurais-je arrêté? Je sais ce qu’on peut gagner en faisant cela, tout le monde le sait à Genève, et c’est bien plus que ce que j’arrive à gagner en ce moment. Je me bats pour me faire une place dans le monde de la TV, mon rêve, et ce n’est pas tous les jours facile. »

Une copine : « L’article du Point dit la vérité quand il parle de prison pour Nabilla »

- Nabilla : « Oui. J’ai passé un jour et demi en détention préventive. Mais je n’ai jamais fais un mois en prison comme le prétend «Le Point». Je suis seulement témoin dans une affaire encore en cours. »