Saint-Ghislain: À 3 ans, Marco a été gavé et assoiffé par son père et son ex-belle-mère

Le tribunal de Mons (chambre à trois juges) s’est penché ce mercredi sur un dossier particulièrement sordide de maltraitance à un garçonnet de 3 ans, « Marco » (prénom d’emprunt).

Ses bourreaux présumés sont son père et son ex-belle-mère. Le 28 octobre 2011, Marco est déposé pour 5 jours chez son père, qui vit depuis un an et demi avec sa copine. Le mercredi, sa maman le récupère et découvre qu’il a les yeux creusés, qu’il est apathique et grincheux. Inquiète, la maman se rend chez son médecin traitant qui recommande une hospitalisation. L’enfant présente des troubles neurologiques importants. Son petit corps, son visage aussi, sont couverts de bleus.

Le père de Marco et la copine de ce dernier se rejettent la balle. Ils admettent avoir ouvert la bouche du petit pour le nourrir de force.«Comme il ne mangeait pas, on l’a privé de boisson  ! »

L’état de l’enfant suscite une enquête judiciaire : Serge est placé sous mandat d’arrêt, et libéré sous condition un mois et demi plus tard.

La maman de Marco n’a pas pu retenir ses larmes en évoquant le drame devant le tribunal à trois juges. «  Quand j’ai récupéré Marco, il était gris, il avait des cernes noires, il avait soif. Il m’a dit que Nadine était méchante, qu’elle faisait des piqûres partout. Sûrement des pincettes… »

Plus d’informations dans l’édition de ce jeudi.