VSD revient sur la détention de Nabilla, en Suisse, et une escroquerie datant de 2009

VSD consacre sa « une » et 4 pages complètes aux péripéties de Nabilla, en Suisse, en 2009. Le magazine français présente des images vidéos sur lesquelles on voit une jeune femme présentée comme étant Nabilla. Selon les documents qui proviendraient d’une banque suisse, la jeune femme aurait été l’auteur d’une escroquerie qui lui aurait rapporté, à elle et à des complices, 200.000 francs suisses (164.000 Euros).

A l’époque (en 2009), une enquête a été menée à Genève et a conduit à deux arrestations dont elle, qui avait alors 17 ans. Elle aurait ouvert 3 comptes sous de fausses identités.

«Nos investigations nous ont finalement permis d’identifier Benattia Nabilla comme étant la personne s’étant fait passer pour Chantal N. […] et ayant procédé aux retraits délictueux », notent dans leur rapport deux inspecteurs en charge de l’enquête. Elle a donc été arrêtée et inculpée « en qualité d’auteur présumé d’escroquerie, faux dans les titres et faux dans les certificats ». Elle a est conduite en détention et aurait passé un mois en prison, principalement à La Clairière mais aussi quelques jours à Champ-Dollon, selon VSD.