Joey Starr n’a pas été frappé par la police liégeoise

Le lendemain de son interpellation par la police, libre, le rappeur avait déclaré avoir été frappé par les policiers liégeois, comme en témoignaient les blessures présentes sur son visage. Il avait également signalé qu’il allait porter plainte contre ces derniers…Cependant, durant la semaine écoulée, les images des caméras de surveillance, tant du Carré que du commissariat Natalis, ont été visionnées.

Et, jamais, selon la police liégeoise, on ne voit les agents porter des coups à Joey Starr. « Les coups au visage, il se les est faits tout seul lorsqu’il se frappait la tête contre une vitre en plexiglas au commissariat. Comme on le voit sur les images de surveillance, c’était d’ailleurs d’une extrême violence. »

Retrouvez l’article complet dans La Meuse de ce lundi et dans nos éditions en numérique