Philippe Delusine, patron de RTL: "Le licenciement de Luc Trullemans est tout à fait envisageable"

Après avoir subit une agression perpétrée par plusieurs personnes d’origines étrangères, Luc Trullemans s’est lâché ce vendredi sur Facebook. Le célèbre météorologue de RTL a publié, vers à 15 heures 18, une lettre qu’on retrouve sur différents forums racistes.

RTL n’attend pas. Elle suspend le météorologue jusqu’à nouvel ordre. « La gravité des propos justifiait absolument une telle réactivité », expliquait dimanche Philippe Delusinne, l'administrateur délégué de RTL Belgium. « J’ai appris l’existence de ces propos vers 22 heures. Une demi-heure plus tard, j’appelais Luc Trullemans. Vers 23 heures, un communiqué de presse annonçant sa suspension était envoyé aux rédactions. »

Sur Facebook, Luc Trullemans s’est directement excusé vis-à-vis de la communauté musulmane expliquant qu’il avait agi sous « le coup de l'émotion en étant dans un état de grande fatigue, j'ai écris ce texte sous l'emprise de la colère ».

Reste que le patron de RTL semblait toujours en colère ce dimanche : « Lorsque je l’ai eu ce vendredi, je lui ai demandé que les choses se calment », explique Philippe Delusinne. « J’ai prôné l’apaisement et je ne trouve judicieux d’avoir répondu à toutes les sollicitations des journalistes en expliquant, notamment, qu’il n’est pas raciste parce qu’il a eu une petite amie algérienne. C’est simplement maladroit. »

Quant aux suites, Philippe Delusinne ne rejette pas la possibilité d’une exclusion de la famille RTL. « Si la sanction pourrait se transformer en licenciement ? Absolument. C’est tout à fait envisageable. Il n’y rien de fixé actuellement. C’est le premier cas de ce type et il faut souligner deux choses : il y a d’abord les propos sur Facebook qui sont inacceptables. Mais, en plus, chaque personnalité publique de notre groupe a un deuxième nom de famille qui est RTL. Quelques soient ses appréciations sur la société, lorsqu’il les met sur sa page Facebook, il lie ses propos à l’image de RTL. »