Tram de Liège : Vega introduit un recours contre la convention qui lie la Ville à la SRWT

Le conseil communal de Liège a adopté cette convention le 25 février. « La coopérative politique Vega s’est opposée au vote de cette convention », rappelle-t-elle, estimant que le fait de confier le projet à une société de transport des personnes l’empêchera d’être « un réel projet urbain au bénéfice de la qualité de vie en ville. » Vega s’oppose également à cette convention car elle est l’un des fondements du dispositif permettant la conclusion du partenariat public privé (PPP) contre lequel elle s’oppose, évoquant une précarisation de l’emploi, une privatisation de l’espace public ou encore une augmentation probable des tarifs.

Constatant une « faille juridique dans la convention », Vega a décidé la semaine dernière d’introduire un recours en annulation auprès de la tutelle régionale.

« Nous persistons à penser qu’un montage financier basé sur un endettement public, comme cela a par exemple été fait pour la récente extension du métro de Charleroi, reste possible, moins coûteux et donc souhaitable », soutiennent les membres de Vega.

Le cabinet du ministre Furlan a confirmé avoir reçu le recours introduit par Vega. Il a été transmis à l’Administration pour analyse.