Nouvelle enquête pour trafic d’organes au Kosovo

La justice européenne au Kosovo a ouvert une nouvelle enquête pour trafic d’organes contre huit personnes, au lendemain de la condamnation à des peines de prison de cinq médecins kosovars accusés d’avoir effectué des transplantations illégales dans la clinique Medicus de Pristina, a-t-on appris de source officielle. «Huit personnes font l’objet d’une enquête pour crime organisé, trafic d’organes, coups et blessures, abus de fonction, fraude et trafic d’influence», a indiqué la mission européenne au Kosovo dans un communiqué qui ne dévoile pas l’identité des suspects. Celle-ci précise que la nouvelle enquête est «fondée sur les investigations faites dans le dossier Medicus, ainsi que sur des éléments découverts durant le procès» qui a été clos hier.