Une vidéo morbide d’une femme décapitée circule librement sur Facebook: scandale sur la Toile

La vidéo d’une exécution sanglante circule sur le réseau social le plus aimé des Belges, et ce, malgré le signalement de certains membres de la plateforme. Pourtant, Facebook ne la retirera pas. Internautes, experts des médias et psychologues sont horrifiés.

Horrible... dans une vidéo publié sur Facebook, on voit une femme agenouillée se faire trancher la gorge, jusqu'à la décapitation. Le contexte de cette scène immonde n'est pas encore mis au clair. Il s'agirait du cartel de la drogue mexicain "Los Zetas". cette organisation mexiciane étant connue pour ses actions de persécutions et d’exécutions violentes, parmi lesquelles la décapitation.

Cette vidéo provoque un vent de panique sur le réseau social Facebook. Beaucoup d'utilisateurs sont choqués.

Facebook refuse de retirer la vidéo : décision incompréhensible

Pourquoi cette vidéo est-elle encore sur Facebook ? Telle est la question que beaucoup d'utilisateurs de réseau le plus connu au monde se demandent. Les conditions d'utilisation de Facebook sont pourtant très explicites : «Vous ne publierez pas de contenus: incitant à la haine ou à la violence, menaçants, à caractère pornographique ou contenant de la nudité ou de la violence gratuite.». Ici, il est évident que ces images relèvent de la violence gratuite. La séquence cruelle fait l'objet de nombreux partages sur Facebook, en guise de dénonciation de la politique étrange de Facebook concenrnant cette vidéo. Mais Facebook ne semble pas vouloir supprimer la vidéo morbide, malgré de nombreux reports d'abus.

En guise de réactions face aux nombreuses plaintes que nous estimons légitimes, Facebook rétorque via son agence de relations publiques allemande : «Notre décision de ne pas supprimer ce contenu est basée sur le fait que les gens ont le droit de décrire le monde dans lequel nous vivons, de présenter et de commenter les actions». Le bébé de Mark Zuckenberg estime être un endroit où il est possible «d'attirer l'attention sur les injustices en postant un contenu dramatique ou inquiétant».

Est-ce qu'une femme agenouillée face caméra, mains liées derrière le dos, violentées d'une des pires manières (elle se fait trancher la gorge, puis se fait décapititée!) est un contenu devant être autorisé sur Facebook, un endroit où des mineurs passent plusieurs heures par jour ?