Tour final de D2: St-Trond en justice contre la participation du White Star

Saint-Trond va saisir le tribunal de première instance pour contraindre l’Union Belge à appliquer son propre règlement en matière de tour final. L’URBSFA a en effet entériné la participation du White Star au tour final D1/D2, après l’arrêt de la Cour belge d’arbitrage pour le sport (CBAS) qui a accordé sa licence au White Star.

Dans un communiqué publié vendredi, le STVV souligne que l’arrêt a été «analysé sur le fond», et que sa plainte concerne la violation du règlement du Tour Final, dont l’application correcte qualifierait Saint-Trond.

D’après les avocats du club limbourgeois, en effet, le White Star ne pouvait pas être admis sans licence au tirage au sort du tour final. Woluwé aurait donc obtenu la licence en dehors des délais.

Vainqueur de la 1re tranche du championnat de D2, le White Star s’était vu refuser sa licence par la commission et avait interjeté un appel qui n’a pas été suivi. Mais il a ensuite été en mesure de satisfaire aux exigences financières grâce à l’ex-éphémère repreneur du FC Brussels Gulf Dynamic Challenges, établi à Dubaï.

Le club du Stade Fallon se tourna alors vers le CBAS qui lui attribua la licence jeudi soir, avec pour conséquence sa participation au tour final. Ce dernier doit débuter dimanche. Avec les duels suivants à l’affiche: Mouscron-Péruwelz - Cercle de Bruges et Westerlo - White Star.