Le Roi Albert II célébrera ses vingt ans de règne dans la sobriété

Le couple royal se rendra ainsi à Gand (17 juillet), à Eupen (18 juillet) et à Liège (19 juillet). Le 20 juillet, le souverain et son épouse assisteront à un concert organisé par le Concours Reine Elisabeth et BOZAR à Bruxelles. Puis, le jour de la fête nationale, ils assisteront aux traditionnels Te Deum et défilé militaire, et en fin de soirée au feu d’artifice de la capitale.

En 2003, lors des célébrations de la fête nationale et des dix ans de règne d’Albert II, plusieurs événements avaient été organisés durant deux jours dans une dizaine de lieux bruxellois. Ils avaient coûté quelque 1,3 million d’euros. Cette année, les festivités organisées dans le cadre de la fête nationale et des vingt ans de règne du Roi coûteront entre 500.000 et 600.000 euros, soit à peine plus qu’une fête du 21 juillet classique. De commun accord entre le Palais et le gouvernement, «les coûts liés uniquement à l’anniversaire des vingt ans de règne du roi ne dépasseront pas les 100.000 euros», a-t-on appris de bonne source.

Après le décès du Roi Baudouin, Albert II avait prêté serment le 9 août 1993. Il fêtera ses 79 ans le 6 juin prochain et est le plus âgé de nos souverains en exercice.