Philippe Delusinne (RTL): «maintenant l’affaire Trullemans est entre les mains d’un avocat»

Lors d’une conférence de presse, Me Modrikamen, par ailleurs président du Parti populaire, a annoncé qu’il adresserait ce vendredi un courrier à RTL pour lui proposer de réintégrer le météorologue d’ici vendredi prochain et ce, «dans un but de désescalade». Le cas échéant, il demanderait à M. Delusinne de produire le SMS évoqué dans la presse qui présenterait une autre version de l’agression de la route dont M. Trullemans dit avoir été victime.

«Si je dois produire un texte, un témoignage, je le ferai», a expliqué M. Delusinne, ajoutant que ce ne serait pas à la demande de Me Modrikamen mais bien de la justice. L’administrateur-délégué de la chaîne privée ne compte pas répondre aux menaces et à la demande de réintégration venant d’un président de parti «qui a des idées bien déterminées», a-t-il souligné. Il précise que, pour lui, maintenant, «  l’affaire est terminée  ».

M. Delusinne se dit assez stupéfait par l’ampleur qu’a pris cette histoire. «J’entends parler de 15.000 témoignages de soutien, mais il faut savoir que la majorité des gens ne partagent pas ces propos inqualifiables» tenus par M. Trullemans sur sa page Facebook. Ce dernier a jusque là été «un collaborateur de très grande qualité», reconnaît-il. A présent, ce dossier est entre les mains d’avocats. Dès lors, RTL ne répondra plus à aucune question à ce sujet.