Manger ses crottes de nez serait bon pour la santé

«Prenez des volontaires et introduisez une molécule dans leur nez  », a-t-il récemment expliqué lors d’une interview donnée à CBC News. La moitié mangerait ses crottes de nez, l’autre pas. Ensuite, on étudierait les réponses immunitaires de l'organisme face à cette molécule. Si elle est plus importante auprès des mangeurs de crottes de nez, alors, on valide cette hypothèse! »

Dégoutant? Pas pour Scott Napper. « Si vous avez ce besoin de gratter dans votre nez et de manger, il faut suivre la nature. Nous avons évolué dans des conditions très sales et peut-être que ce désir de garder notre environnement et nos comportements stériles et propres ne joue pas en notre faveur».

Histoire de rester dans le même domaine, Scott Napper pense aussi que se ronger les ongles pourrait avoir le même effet bénéfique sur l'organisme.

(Désolé pour ceux qui sortent de table)