Le fisc réclame une dette à un contribualbe mort en lui envoyant un courrier au cimetière

C’est Ouest-France qui raconte cette histoire insolite. L’administration fiscale avait envoyé, dans un premier temps, un courrier réclamant de l’argent à un contribuable de la ville d’Autheuil. Mais la personne en question est décédée aussi, le courrier est reparti vers son expéditeur.

Là-dessus, le fisc n’a fait ni un ni deux et a renvoyé le courrier... au cimetière. Logique, puisque le contribuable est mort... Le numéro de la tombe figure même sur l’enveloppe.

Le facteur, surpris, a fait parvenir la lettre au maire d’Autheuil.