Les éoliennes, des tueuses d’oiseaux?

L’animal a été retrouvé dimanche matin coupé littéralement en deux. Les grandes ailes et la tête étaient près d’une éolienne, alors que le reste du corps était très éloigné, nous révèle le site chavagnes-authentiques.fr.

La société ornithologique danoise, DOF, a confirmé l’info. « Tôt le matin, six pygargues à queue blanche dans l’alignement de Skagen ont fait un cercle tour au-delà de la réserve et sont venus près de la jonction avant de voler à nouveau au sud face à un vent d’ouest fraichissant. Probablement le jeune aigle tué était l’un des six pygargues à queue blanche de la file. »

Le hélices sont à plus de 40 mètres de hauteur et seraient donc un danger pour les oiseaux et pourraient même faire plus de décès que cet aigle selon ce site qui explique que les renards rôdent dans la région et qu’ils ramassent les carcasses avant qu’elles ne soient comptabilisées. Selon la DOF, 49 aigles de mer ont déjà été tués en Norvège par de granes éoliennes.