L’Etat a encaissé un montant record de 382.392.136 euro d’amendes en 2012

En 2012, l’Etat a encaissé 268.401.363 euros en perceptions immédiates (sur ordre de la police), 64.260.503 euros en versements transactionnels (sur ordre du parquet) et 51.717.677 euros à la suite de condamnations par les tribunaux de police ou autres juridictions. En déduisant la somme de 1.987.408 euros (due aux doubles paiements), le SPF Finances arrive à un montant total de plus de 382 millions d’euros.

Ces chiffres se situent dans la lignée des résultats des années précédentes: en 2011, le SPF Finances avait perçu 387.724.198 euros et en 2010 368.534.125 euros. L’écart est toutefois frappant si on considère l’ensemble des chiffres de la dernière décennie: le montant total perçu a presque doublé entre 2002 et 2012.

D’après le porte-parole du SPF Finances, «le montant des amendes a été revu à la hausse. En outre, le nombre d’amendes routières a fortement augmenté en raison des radars et du fait que les étrangers circulant sur nos routes ne peuvent plus y échapper, les bases de données de différents pays ayant été intégrées dans le système belge. Enfin, le nombre d’amendes à perception immédiate a également enflé en raison de la suppression des timbres-amendes», conclut-il.