Un postier vole 90.000 euros, disparaît, les dépense... et se rend à la police

Cet homme de 53 ans, ancien employé du centre de réception et d’envoi de la Poste à Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime), était recherché depuis juillet 2012, après sa disparition soudaine et le constat par la Poste du vol de quelque 90.000 euros en liquide.

Le postier s’était emparé de cette somme dans le cadre de sa fonction, qui consistait à réceptionner les sacs d’argent en espèces. La vidéosurveillance, analysée par les enquêteurs, montre clairement l’employé en train de dérober des liasses de billets dans des sacs, ainsi que dans un coffre-fort, la veille de sa disparition.

L’enquête a permis d’établir que le fonctionnaire avait pu mener la grande vie à Paris, loin de son ex-femme et de ses proches auxquels il n’avait plus donné signe de vie.

L’homme, qui a finalement décidé de se livrer lundi après avoir dilapidé son butin, aurait expliqué aux enquêteurs avoir mal vécu sa séparation conjugale et avoir rencontré de gros problèmes d’argent.

Selon une source judiciaire, le postier aurait également indiqué qu’au moment des faits il souffrait d’un «souci de santé important» et avait décidé d’en profiter «avant de mourir».

Laissé libre compte tenu de l’ancienneté des faits, l’homme est convoqué devant le tribunal correctionnel de Rouen le 9 juillet.