Oklahoma: la tornade était de la catégorie la plus puissante

«C’est une tornade de catégorie EF-5, le maximum dans l’échelle du classement» avec des vents de plus de 320 km/heure, a indiqué à l’AFP Kelly Pirtle du laboratoire national des tempêtes de fortes puissance à l’agence océanographique et atmosphérique américaine (NOAA). La dépression avait été initialement classée EF-4, soit une vitesse de vents entre 260 et 320 km/h.

Ce phénomène est relativement courant aux Etats-Unis, souligne la NOAA. La plupart des tornades se produisent dans les Etats des grandes plaines: Texas, Oklahoma, Kansas mais aussi en Floride.

Avec 1.200 tornades en moyenne par an, les Etats-Unis subissent le plus grand nombre de tornades dans le monde, devant l’Argentine et le Bangladesh.

«Seulement 2% des tornades aux Etats-Unis atteignent ce niveau», avait souligné plus tôt Andrew Barrett, météorologue à l’Université de Reading (Royaume-Uni).

Ce phénomène météorologique existe aussi en Europe. Des dépressions de niveau EF-4 ou EF-5 se sont déjà produites en France. En revanche, «rien ne permet d’affirmer que les tornades deviennent plus fréquentes ou plus graves», a assuré un expert. «Il y a une grande variation d’une année à l’autre».

Selon les spécialistes, il est «très difficile» de dire si le changement climatique accroît la fréquence ou la puissance des tornades.