Melchior Wathelet ne veut pas imposer le contrôle technique aux motards

Le contrôle technique pour les véhicules à deux roues motorisés, ce n’est pas pour demain. Le secrétaire d’Etat Melchior Wathelet ne veut pas l’imposer aux utilisateurs.

Si la Commission européenne avait eu les coudées franches, elle aurait décidé d’imposer ce contrôle technique à tous les États membres comme elle en avait émis l’intention à l’été dernier. On évoquait même 2016 pour l’entrée en vigueur du système qui est déjà d’actualité dans une bonne dizaine de pays. La Commission y voyait une excellente mesure pour diminuer le nombre de tués sur les routes des 27 États de l’Union, mais elle n’a pas pu convaincre certains farouches opposants, comme la France… et la Belgique.

Voilà qui devrait plaire aux pilotes, eux qui estimaient ce contrôle inutile vu les nombreux contrôles de révisions imposés aux deux roues (5000 km, 10.000 km,...)

Plus de détails et les explications de Melchior Wathelet dans votre Sudpresse de ce jeudi 23 mai.