Mircea Rednic: "La décision de me virer du Standard était visiblement prise depuis plusieurs semaines" (vidéo)

«Sa décision de me virer était visiblement prise depuis plusieurs semaines. Cette incertitude générale que l’on ressentait partout a sans doute pesé sur le groupe qui, dans le cas de certains (NDLR: Ciman, par exemple) n’a pas réagi comme je l’espérais alors qu’on avait vraiment besoin de toutes nos forces pour réussir quelque chose», nous déclare-t-il.

A la question: «Est-ce une décision injuste?», il répond:

«C’est difficile de répondre à cette question. On ne veut plus de moi. D’accord, je l’accepte. C’est la loi du milieu. Le football et le sport en général sont des entreprises très particulières parce qu’il y a énormément de critères en jeu. Le sportif, le financier, la qualité du jeu, la formation des jeunes mais aussi le côté émotionnel. Je crois avoir fait mes preuves. Quand j’ai entendu le stade scander mon nom pendant le dernier match contre La Gantoise, j’avais vraiment des frissons. Cela ne suffit visiblement pas. Mais qu’on soit aussi honnête avec moi et que l’on respecte ce que j’ai accompli».

Une interview exclusive à découvrir dans nos éditions de ce mardi