La maison de vacances de Baudouin et Fabiola propriété d’une fondation espagnole

Le même principe avait été utilisé il y a quelques mois avec le Fons Pereos, cette fondation privée qui avait pour objectif de régler la succession de biens de famille de la Reine au bénéfice de ses neveux sous conditions et buts philanthropiques. La révélation de la création de cette fondation par la veuve du roi Baudouin avait suscité de vives réactions. Fin janvier dernier, la reine Fabiola avait indiqué avoir décidé de renoncer à sa fondation et la dissolution de celle-ci a entre-temps été demandée.

Le roi Baudouin avait lui aussi eu recours au principe peu avant sa mort, survenue le 31 juillet 1993 dans sa maison de vacances espagnole. Il avait alors créé la Fondation Astrida, qui est notamment devenue propriétaire du domaine royal d’Opgrimbie.

Selon Le Soir Magazine, la Reine conservera l’usufruit de la villa Astrida jusqu’à sa mort. Ensuite, ses héritiers en bénéficieront. «Le beau cadeau de la Reine a permis à ces derniers d’échapper aux droits de succession espagnols (environ 50%)... et belges, puisque cette seconde résidence entrait dans les possessions de la Reine domiciliée à Bruxelles», écrit le magazine.

Le Palais n’a pas souhaité faire de commentaires, soulignant qu’il s’agit d’une fondation strictement privée de la reine Fabiola en Espagne.