Démantèlement d’une bande internationale de trafiquants d’armes entre la Serbie et la Belgique

Les armes étaient destinées au milieu criminel. La bande était également active dans le trafic de drogues et de voitures volées.

Des enquêteurs des trois pays concernés avaient décidé, il y a de cela plusieurs mois, d’unir leurs efforts afin d’identifier cette bande de trafiquants et de mettre fin à ses agissements. Leurs efforts furent couronnés de succès et lundi, une opération conjointe dans les trois pays était organisée. Plusieurs dizaines de perquisitions furent lancées simultanément en Serbie, aux Pays-Bas et en Belgique. Chez nous, cette opération a eu lieu dans la région bruxelloise, dans la province du Limbourg, à Ath et à Arlon, entre autres… Plusieurs armes à feu et grenades ont été saisies à divers endroits. Trois plantations de cannabis ont été découvertes et une cargaison de 10 kilos d’une pour de blanche, qui semble être de l’héroïne, a été saisie. Cinq personnes ont été interpellées. Un suspect a été placé sous mandat d’arrêt, les quatre autres ont été relâchés sous conditions.

Les résultats de l’opération aux Pays-Bas ne sont pas encore connus. En Serbie, un important stock d’armes de guerre, prêt à être envoyé vers nos contrées, a été saisi.