La croissance belge ne retrouvera son potentiel qu’en 2014

Le PIB belge devrait connaître une croissance nulle en 2013 et d’1,1% en 2014, la croissance ne retrouvant son plein potentiel et le chômage ne stoppant sa hausse qu’en seconde partie de 2014, estime l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) dans ses dernières prévisions, revues à la baisse par rapport aux précédentes prévisions de novembre 2012. Dans son analyse, l’OCDE constate que la reprise, bien que portée par la croissance du commerce mondial et une politique monétaire accommodante, se fait sur un tempo lent, en raison notamment de la faiblesse des exportations belges et de la demande intérieure. A cela s’ajoutent un marché immobilier en recul, malgré des taux favorables, une faible utilisation des capacités de production et un chômage en hausse.