Qousseir: un organe de l’ONU condamne l’intervention de combattants étrangers

Le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU a condamné mercredi l’intervention de «combattants étrangers» aux côtés des forces armées syriennes à Qousseir et a demandé une enquête de l’ONU sur les violences dans cette ville. Une résolution en ce sens, présentée par les Etats-Unis, le Qatar et la Turquie, a été adoptée par le Conseil, par 36 voix contre 1 (le Venezuela). Huit pays se sont abstenus et 2 n’ont pas voté. La Russie et la Chine ne font pas partie actuellement des 47 Etats membres du Conseil et n’ont donc pu que participer aux débats sans pouvoir voter.